Page is loading, just a sec...

Bienheureuse Mère Sofia Czeska (1584-1650)

Bienheureuse Sofia Czeska
« Conduite par l’esprit de l’Evangile, elle a consacré ses biens à la formation des jeunes, des filles dans le besoin, qui sont devenues sa famille et les héritières de sa bonté. Elle avait l’habitude de dire que lorsque l’on offre quelque chose à un pauvre ou nécessiteux, on l’offre à Jésus Lui-même. Son grand amour pour le Seigneur est devenu un amour héroïque pour son prochain, à qui elle s’adressait avec miséricorde et grandeur d’âme. »
Cardinal Angelo Amato, Cracovie — Łagiewniki, le 9 juin 2013

Cette protectrice des orphelins et des pauvres trouva le courage de s’écarter du stéréotype que voulait lui prêter la société du XVIIème siècle. Son « imagination de miséricorde » lui permettait de voir les réels besoin des personnes qu’elle prenait sous son aile, tant matériels que spirituels.

L’époque où elle vivait était particulièrement marquée par les guerres, les épidémies, les catastrophes naturelles et la famine. Celles-ci faisaient de nombreuses victimes, entre autres des orphelins privés de protection. Sofia Czeska décida de s’occuper des petites filles orphelines et démunies. Elle ouvrit pour elles sa maison rue Szpitalna à Cracovie, où elle organisait l’éducation et le pensionnat, baptisant le lieu « Maison des vierges de la Présentation de la Sainte Vierge Marie ». Il s’agissait de la première école pour filles de Pologne, celles-ci étant à cette époque réservée qu’aux garçons.

Elle consacra toute sa fortune à l’organisation et la gestion de cette œuvre, que les Cracoviens appelaient « la maison orpheline » (« Dom Sierocy »).

Désireuse d’assurer la pérennité de son œuvre, Sofia fonda la congrégation des Sœurs de la Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie. Sofia Czeska décéda à l’âge de 66 ans. Elle fut enterrée dans l’église Notre-Dame (Mariacki) à Cracovie, où son corps repose jusqu’à aujourd’hui. Son crâne est conservé dans une chapelle latérale de l’église Saint-Jean, à Cracovie.

L’œuvre de la mère Sofia Czeska dure encore aujourd’hui. Les sœurs de la Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie tiennent un collège, un lycée et un internat, à Cracovie et à Rzeszów, ainsi qu’une école maternelle et un foyer pour enfants.

Les lieux associés à Bienheureuse Mère Sofia Czeska (1584-1650):