Page is loading, just a sec...

Saint Jean-Paul II (1920-2005)

Saint Jean-Paul II
« La miséricorde est comprise et pratiquée d'une manière unilatérale, comme un bien qui est fait aux autres. Car elle est réellement un acte d'amour miséricordieux seulement lorsque, en la réalisant, nous sommes profondément convaincus que nous la recevons en même temps de ceux qui l'acceptent de nous. Si cet aspect bilatéral et cette réciprocité font défaut, nos actions ne sont pas encore des actes authentiques de miséricorde »
Jean-Paul II, Dives in Misericordia, le 30 novembre 1980

 

Le pape Saint Jean-Paul II nous a laissé un héritage qui n’arrête pas de nous surprendre par sa richesse et sa diversité. Ses enseignements apportent de précieux conseils à chacun pour avancer dans la voie de la sainteté. La « miséricorde » est sans aucun doute le fil rouge qui l’a guidé tout au long de sa vie et c’est précisément elle qu’il nous invite à suivre. C’est cette miséricorde, pratiquée dans le quotidien de nos vies, alliée à la « Miséricorde divine » qui sauvera le monde.

Karol Wojtyła alors qu’il était jeune travailleur, allait souvent prier à l’église du couvent de la Congrégation des Sœurs de Notre Dame de la Miséricorde, qui se trouvait sur le chemin de l’usine Solvay. Il s’agenouillait devant le tableau de Jésus Miséricordieux et plongeait son regard dans l’inscription „Jésus, j’ai confiance en Toi”. Cette confiance est la clef de sa vie.

Le culte à la Miséricorde divine révélé à sœur Faustine s’est propagé dans le monde entier grâce à Karol Wojtyła, d’abord évêque, puis métropolite de Cracovie et enfin pape Jean-Paul II.

Karol Wojtyła a connu la seconde guerre mondiale et deux totalitarismes (nazisme et communisme - ndt), qui rejetaient Dieu et l’humanité. Dans l’acte de consécration du monde à la Miséricorde divine dans le sanctuaire de Łagiewniki le 17 août 2002, il se tourne directement vers le Père miséricordieux, « Penche-toi sur nos péchés, guéris notre faiblesse, vaincs tout mal, fais que tous les habitants de la terre fassent l'expérience de ta miséricorde, afin qu'en Toi, Dieu Un et Trine, ils trouvent toujours la source de l'espérance. »

Jean Paul­ II enseignait ce qu’est la miséricorde divine avant tout au niveau humain. Le 30 novembre 1980 il publia l’encyclique « Dives in Misericordia » mais il présenta avant tout des exemples à suivre en se référant à des personnes concrètes et en désignant ceux qui ont osé et pratiqué eux-mêmes la miséricorde envers leurs frères. Au cours de son pontificat, Jean-Paul II proclama saints des titans de la miséricorde tels que St Frère Albert, Rafał Kalinowski, Maximilien Kolbe, la reine Hedwige, sœur Faustine, Jean Beyzym…et de nombreux autres, qui ont tracé l’itinéraire de la miséricorde dans les rues de Cracovie.

Leurs vies ont inspiré le futur pape qui, en les canonisant, a voulu que nous aussi, nous puissions nous inspirer de leurs expériences et les imiter.

Les lieux associés à Saint Jean-Paul II (1920-2005):